Back to homepage  
   
Description du projet  
   
Textiles pour objets d'intérieur (luminaires, paravents, claustras, coussins, poufs et tapis)  
   
Un bureau de création textile conjoint à un atelier de tissage manuel à Bruxelles
 
Genèse du projet
Nous nous sommes rencontrées au travers du projet pédagogique mené en commun à l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles-ESA. A cette occasion nous avons découvert nos affinités dans la façon d’appréhender la création textile. Ensuite, nous n’avons cessé d’échanger et de nous questionner. C’est donc naturellement, au fil du temps, que s’est concrétisée l’envie de mener ensemble un projet nous permettant d’appliquer les concepts et les idées auxquels avaient abouti nos réflexions.

Il s’agit donc bien d’un travail à deux voix et quatre mains, de l’ouverture d’un espace où chacune d’entre nous accueille et questionne la sensibilité de l’autre. Les créations présentées sont le résultat de ce que chacune, au-delà de nos parcours individuels, a découvert et partagé plutôt qu’un collage artificiel de deux subjectivités affirmées.
Habit T est né.
 
Concepts et objectifs
 
Symbiose entre le savoir faire manuel et la technologie
L’idée directrice dans la conception des tissus est guidée par l’envie de lier et d’extraire les richesses potentielles du savoir faire traditionnel (utiliser les potentialités et les spécificités du tissage) et des avancées de la technologie plutôt que de les opposer ou que de choisir un mode uniforme de production. Les produits utilisés sont tissés à la main mais en recourant à certaines technologies dans le processus de création. Il s’agit donc de provoquer une rencontre entre différentes approches au lieu de les mettre en concurrence.

Notre manière de revaloriser le savoir faire du tissage est d’exploiter toutes les complexités et ingéniosités de celui-ci en analysant et en intervenant sur chaque éléments constitutifs mis en œuvre pour son élaboration. Nous ne nous imposons aucunes restrictions dans les différents procédés qui faciliteraient la réalisation et donc qui amputeraient le résultat et la richesse de l’écriture.

Réflexions sur l’objet

Nos produits sont l’aboutissement d’une réflexion qui a porté sur plusieurs aspects :

  • Technique
    Les produits sont réalisés dans nos ateliers sur des métiers à tisser manuels assistés par ordinateur. Le recours au tissage manuel nous offre une souplesse de création.
  • Respect de la matière
    Envie de sensibiliser, de mettre à profit et de concrétiser matériellement une réflexion sur la valeur des matériaux et de tous les procédés nécessaires à la production d’une matière en regard de la limite des ressources de la planète.
  • Choix des matériaux
    Nous avons opté pour l’utilisation de trois matériaux différents :

    - Le lin est uniformément employé comme support pour accueillir d’autres matières. Hormis ses propriétés de résistance, le parti pris est d’utiliser cette matière produite localement et caractéristique de nos régions.

    - Une bâche synthétique de récupération provenant de produits industriels voués à la déchetterie. Ce concept n’est pas neuf mais nous considérons qu’il est aujourd’hui incontournable de procéder de la sorte lorsque l’on envisage la gravité des problèmes environnementaux. Par ailleurs, ces bâches à l’origine blanches nous permettent de réaliser une gamme infinie de motif imprimé. L’idée est d’une part de mettre en œuvre un processus d’utilisation de la matière en rentabilisant un maximum la surface récupérée ; et d’autre part de transformer cette matière, au départ insignifiante, et de la magnifier, voire de la rendre méconnaissable et mystérieuse.

    - Le cuir est proposé pour une version « haute gamme » dans différents coloris. Nous avons ouvert la gamme des matériaux au cuir pour sa noblesse et son intemporalité.
  • Mise en forme
    Nous avons le souci de ne pas contrarier le mouvement de la matière et l’écriture qui s’en dégage dans son application. Par leurs formes volontairement dépouillées, nos objets soulignent la générosité de la matière créée. Par ailleurs, la particularité du tissage est d’engendrer des parallélépipèdes rectangles étudiés de manière modulable. De plus, le « tissé main » permet de répondre aux commandes sur mesure.
  • Production
    Concrètement, nous tenons à utiliser en priorité les ressources humaines et matérielles locales sur les deux axes principaux de la fabrication :
    – Récupération des matières : les bâches et le lin utilisés pour le tissage sont récupérés dans des industries belges.
    – Production : les produits sont travaillés et tissés en Belgique.

Nos partenaires :

NV Deltracon, tissus d'ameublement haut de gamme en lin
NV Jos Vanneste, filature de lin situé à Harelbeke
SA Lemmens, manutention de bâches et chapiteaux situé à Tilff
Archetype SPRL, maquettistes et designers associés situé à Forest (Bruxelles)
 
 
 
Back to homepage